Des histoires de pistons, de tôles et de boulons qui finissent bien !
     
350 Terrot HLG

Terrot 350 hlg
page 87
Tour Opérator !

Tour opérator !

Enfin, apres plusieurs semaines de reflexion et d'hésitation , je me décide. Un soir d'Avril, je cliq sur " Confirmer votre commande !" , une commande par un site d'enchére bien connut, chez un fournisseur Italien que je ne connais pas, mais avec qui j'ai eu un trés bon contact par téléphone, et pour du matériel Chinois ! Quelques jours pour que le transfert d'argent soit effectif, les pont du mois de Mai, enfin je reçoit un appel d'un transporteur "j'ai un colis en provenance d'Italie", je suis chez vous dans 30 mn !!

Le camion est enfin devant la porte, heureusement , équipé d'un hayon élévateur, et sympa le chauffeur accepte de faire le 20 m qui le sépare du garage en trainant la caisse (250 kg) au transpalette dans la cour.

La caisse est en bon état, je signe le BL ! La conception "chinoise" de la palette m'étonne un peu, alors je glisse ce que j'ai sous la main, ... sous la caisse !

Ben oui, à ce stade, vous êtes comme moi, on veut voir ce qu'il y à dans la caisse !

Hop, je fais sauter le couvercle : L'emballage est sérieux !

En premier lieu, quelques petites boites que j'ouvre rapidement...

 

Et puis enfin la grosse boite !

Bon, maintenant, va falloir le mettre en place...Avec deux hernies discales à mon actif et pas de copain altérophile, va falloir ruser...La nuit porte conseil...

Premierement, il faut que j'avance l'ensemble sous mon palan , bien sur quand le transporteur est venu, le garage n'était pas rangé, et impossible de lui faire mettre sous le palan, alors j'ai environ 2.5 m à faire...

Deux vieux (enfin je pense qu'il était vieux ?) skate board et 2 bastaing vont me servir... Tout d'abbord faire monter la charge jusqu'a pouvoir y glisser mon skate board d'un nouoveau genre : Coin, rond, tout y passe ! surtout ne pas se faire mal au dos ! je leve rien !

Voila le premier "skate" est en place.

J'en met un deuxieme en place, et...je réalise qu'il faut que je termine la table !!!

Ensuite, à deux il est facile de faire avancer le tour jusqu' au palan. Les truks des skates ne bronchent pas !

Premier levage d'environ 50 cm pour enlever la planche sur laquelle est boulonnée le tour, car comme le dit la doc , "Pour la position des trous de perçage de fixation du tour sur l'établi, se référer à la caisse d'emballage , qui sert de gabarit !"

On déboulonne la planche, on leve un peu, on retire la planche , on repose ! Ensuite, la plaque destinée à récupéreé les copaux est posée sur l'établi, le tout est percé au gabarit de la caisse .

maintenant, isser le tour , puis glisser la table en dessous ! et tomber en face des trous ! Pas de doigts en dessous, se dire que ça peut lacher, meme si la dizaine de sangle ne bronchent pas ...

Une fois le tour vissé sur sa table, nous (merci à mes fils et ma femme quand même,sans lesquel tout ceci n'aurait pas été possible !) , mettons le leve moto sous la table, pour pouvoir la positionner à l'endroit choisit.

Enfin, redressage de la tête de fraisage , et j'utilise les panneaux de l'emballage pour faire une protection à l'arrire de la machine histoire de ne pas repreindre la table de ping pong à l'huile de coupe !

Bon encore un ou deux week end pour l'électricité (j'en profite pour refaire l'alim des prises du garage avec un inter différentiel ) et je pourrais faire mes premiers copaux ! au menu, bagues d'axe de roue pour la HLG !

 

Bon c'est vrai qu'avec tout ça ma HLG aura prit un ou deux mois de retard, mais j'ai réalisé que mon plaisir c'était pas d'avoir au plus vite une bécane de + , mais d'être peinard dans mon garage en train de faire de la mécanique ! d'ou l'idée du tour, qui est vraiment pas un achat rationnel , et qui est forcément aussi limité par rapport à un Vrai tour d'outilleur. mais quand je pense que ma derniere piece (la barre de calle pied) je l'ai tournée à la perceuse et à la meuleuse, je me dis que là ça va vraiment etre le pied.

 

 

 

Page 87 ... Suivante