Des histoires de pistons, de tôles et de boulons qui finissent bien !
     
350 Terrot HLG

Terrot 350 hlg
page 27
Vilebrquin terrot hlg

19 Aout 2008

En attendant de pouvoir avancer sur le piston et les segments, je m'attaque au vilebrequin : Deux test pour dire que la tete de bielle à du jeu : en soulevant le tout par le pied de bielle d'une main, et en tapant un coup sec avec l'autre main (faut pas lacher !) , un claquement bien sec se fait entendre.... pas bon. A la main en essayant de tirer la bielle bien droite , on sent vraiment du jeu...

Avant tout, je prend la coté entre les 2 joues, en plus du jeu latéral de la bielle se sera utile au remontage....

Pour ouvrir le vilebrequin, il faut commencer par dévisser les vis qui servents à freiner les ecrous du maneton. ça commence mal, une d'elle casse :

Curieusement j'arrive quand même à la dévisser avec ce qui reste !

Ensuite, dévisser les 2 écrous : Premier probleme, c'est un ecrou de 23 et quelques ! (beaucoup de dimension à l'anglaise sur ce moteur, est ce l'héritage des moteurs JAP ? ). Bon la clé de 23 prend bien, un un coup de marteau sec sur la clé suffit à débloquer les écrous.

Dans le bouquin de Fenautrigues, il est question de deux bédanes pour écarter les joues. Je prefere une méthodes plus douce, avec un boulon de 12 et sont ecrou, limé pour entrer dans l'écartement initial.

Ensuite, deux clé de 17 :

Je n'ai pas besoin de trop forcer, je laisse la bielle coté gauche, coté droit voici la rondelle de callage :

Coté gauche, la bielle et ses rouleaux (12x7)

Apres nettoyage, voila le constat : Cage de la tête de bielle bien marquée ( on pourrait même dire HS !)

idem pour les rouleaux , voici un exemple sur deux d'entre eux, mais ils se ressemblent tous...

Premiere recherche, pas facile de dégotter des rouleaux. La solution passe peut etre par le montage d'un roulement à rouleau.

Voila ce que je trouve de + approchant :

Catalogue SKF

Le maneton (22.7 ) serait donc à rectifier (sur une rectif cylindrique cette fois !) pour passer à 22.1 "glissant" et pour la tête de bielle il faudrait réaléser à 40 la bague de guidage des anciens rouleaux.

Bon, tout ceci me laisse bien perplexe, ça risque de faire pas mal d'usinage tout ça, sans parler de la bague bronze du pied de bielle, et de celle de guidage du vilebrequin. Heureusement à premiere vue, l'arbre à came n'a pas de jeu dans ses bagues.

Pour le moment, je vais attendre les conseils... en attendant, je peux toujours nettoyer quelques piéces....

 

Page 27 ... Suivante