Des histoires de pistons, de tôles et de boulons qui finissent bien !
     
125 TERROT ETM
     
     

-
page 9

23 Mai 2007

Début du deuxieme chapître, démontage complet...

Le moteur :

Pour plus de commodité pour desserer les écrous tradionnellement difficiles, je laisse le moteur dans le cadre. Aprés la vidange boite et moteur, petite photo pour reperer les tuyaux d'huile, puis je démonte le carter d'embrayage.

Attention à la bille de la butée lors de l'ouverture, sinon pas de pb.

Ensuite je sort la petite cloche et le poussoir. Pour desserer l'ecrou de la noix d'embrayage , je commence par tenter en bloquant coté volant. Je sais que dans ce cas il ne faut pas trop forcer (par de choc sur la clé) car ça pourrait décaler le vilebrequin. Le pas est à gauche , j'appui dans le sens de la fléche : Sans trop forcer l'ecrou se dessére.

En retirant les disques j'admire la découpe des liéges (et la qualité des bouchons) faites par Bruno (l'ancien proprio) : Apres 25 ans , ils sont nickel, et lors de l'essai sur route je n'avais pas noté de patinage en roulant (démarrage en côte) , mais juste en kickant. Je pense que je les changerais, mais ceux de Bruno seront précieusement gardé en souvenir.

Au passage, il y à 8 emplacements pour les ressorts mais 6 ressorts (je que la doc me confirme) , je fais un petit post sur le formum Terrot, car j'ai pas vu dans quels trous etait les ressorts !

Je démonte la cloche, (ecrou pas à gauche également) et je suis un peu surprit car l'ecrou de cloche vient vraiment facilement :

 

 

 

 

Page 09 ... Suivante